vendredi 24 mars 2017

Le portrait

Après une séance d'introduction sur la caricature et quelques réalisation plutôt drôles... les terminales travaillent le portrait de façon plus sérieuse.


Etape 1 : Prise de vue

Le matériel : 
  • Appareil reflex numérique de l'établissement, objectif 55-200 mm pour limiter les déformation et favoriser l'ouverture (l'idéal serait un objectif fixe 70 ou 105 mm, mais nous n'avons pas !)
    Les réglages privilégieront l'ouverture pour faire rentrer un maximum de lumière.
  • Le pied, pour éviter tout tremblements qui pourrait nuire à la netteté de l'image.
    Il sera régler à hauteur du sujet.
  • Un projecteur (ce n'est pas du matériel pro... mais on fait ce que l'on peut pour palier au temps grisâtre du vendredi après-midi)
  • Un fond lisse et uni pour focaliser l'attention sur le visage.

L'organisation :

En nous inspirant du tuto en lien, nous organiserons la lumière en set-up Rembrandt dont la lumière douce rappelle celle du célèbre peintre et apporte un relief naturel au visage.


Modèle et photographe : 

Vous travaillerez en binôme, dans une relation de confiance, en alternant ces 2 rôles. 
voici quelques conseil pour une prise de vue réussie
  • faire la mise au point sur le regard ;
  • laisser de la distance entre le regard et le cadre ;
  • utiliser le règle des tiers
  • décaler le sujet (menton vers le bas, visage de 3/4, ...)
Etape 2 : Retouches

Le format :
Importer la photo dans un document photoshop 13 x 19 cm, 300ppp




L'art déco - une synthèse

Repères chronologiques :

En plus des événements historiques qui touche la France, l'Allemagne, le reste de l'Europe et même du monde, il faut prendre en considération la multitude des courants artistiques qui se sont développés au début du XXe siècle.

ART NOUVEAU : 1890-1914 (Alfons Mucha ; Hector Guimard ; Emille Gallé ; etc.) - Voir le site

FAUVISME : 1900-1910 (André Derain ; Henri Rousseau ; Henri Matisse ; etc.) - Voir le site

CUBISME : 1907-1914 ((Cézanne) ; Georges Braques ; Pablo Picasso ; Juan Gris ; etc.)
L'article sur le Cubisme 

FUTURISME : 1909- 1920 (Giacomo Balla ; Carlo Carra ; Luigi Russolo ; etc.)

DADA : 1916-1923 (Tristan Tzara ; Marcel Duchamp ; Man Ray ; Francis Picabia ; etc.)
L'article sur Dada

AVANT-GARDE RUSSE : 1890-1917 (Marc Chagall ; Kasimir Malévitch ; Vassily Kandinsky ; etc.)

CONSTRUCTIVISME RUSSE : 1917-1925 (Kasimir Malévitch ; Vladimir Tatline ; Nina Kogan ; Alexandre Rotchenko ; etc.)

BAUHAUS : 1919-1933 (Walter Gropius, Hannes Meyer ; Ludwig Mies Van der Rohe ; Marcel Breuer ; Johannes Itten ; Laslo Moholi-nagi ; Vassily Kandinsky, etc.) L'article ici



Un style qui fait la synthèse des autres :

L'art déco se développe au lendemain de la première guerre mondiale.
Paris retrouve peu à peu son faste et le peuple veut oublié les horreurs de la guerre.
La société a changé et mannifeste une volonté de rupture avec l'art nouveau qui à finit par lasser.

L'art déco touche tout les domaines : l'image, l'objet, le mobilier, la décoration et l'architecture.

C'est un style ornemental, qui tente de faire la synthèse des courants artistiques qui lui sont contemporain.

L'objectif n'est pourtant pas le même puisque l'art déco s'applique à l'industrie du luxe, à l'hôtellerie et au monde du spectacle, même aux paquebots qui se développent pour les traversées transatlantiques.

Le style connait son apogée avec l'exposition internationale de 1925


Caractéristiques :

D'un part l'art déco reste très ornemental, les décor s'inspire de fleur, d'éléments d'architecture ou personnages antiques, très géométrisés, traités dans des matériaux précieux et destinés à un e élite fortunée.

D'autre part il développe une tendance moderne, se rapprochant du fonctionnalisme, dans une optique de production industrielle, déstinée au grand public.


Dans la publicité :
Tout une génération d'affichistes développe un style géométrique et synthètique.
Charles Loupot :
Jean Carlu :
Cassandre :


mercredi 22 mars 2017

Un autre regard sur la presse...

L'art et le détournement : 
Une autre façon de traiter l'information pour les 2.CV, à l'occasion de la semaine de la presse et des médias et avec le concours de notre professeur documentaliste : M. Falco

Dans les écrits comme dans les images, il est courant d'exposer, citer, demontrer, detourner ou même plaggier le travail d'un autre. La reproduction et la diffusion plus ou moins fidèle sont même les vecteurs de la création artistique.

Au XXème siècle, avec la diversification des outils plastiques et le développement de procédés de reproduction perfectionnés, les détournement se multiplient. Ils seront la marque de fabrique de certains courants artistiques, tel que le Pop Art.

Les objectifs peuvent être multiples :
  • Rendre Hommage
  • Désacraliser
  • Comparer
  • Dénoncer
  • ...
Quelques exemples :
Roy LICHTENSTEIN
Look Mickey, R. Lichstenstein, 1961 - 122 x 173 cm
En 1961, Roy Lichenstein réalise cette toile à partir d'u album de mickey, à la demande de son fils :
« Je parie que tu n'es pas capable de peindre aussi bien que ça, hein, papa? »
La même année, il réalise six autres tableaux mettant en scène 
 personnages d’emballages de chewing gums et de comics. 
Il développe les techniques permettant de reproduire le rendu de ces grands tirages :
les points benday et trames d'impression.

Whaam !, R. Lichstenstein, 1963
Par le choix de ses références (ici le comics "All American Men of War") il met simplement en valeur la culture populaire des états-unis et se distingue d'un art élitiste.

Site de la fondation Lichtenstein



Nancy CHUNN


Dans son projet "Front pages", l'artiste américaineNancy CHUNN consacre toute l'année 1996 aux Unes du quotidien 
"The New York Times".
Ce journal était le plus lu et le plus exposé dans les kiosques, à l'heure ou internet n'en était encore qu'a ses balbutiements.

Par l'ajout de mots forts, de slogans et d'images simplistes, elle dénonce le pouvoir des médias et leur influence sur l'opinion publique.

Son graphisme maladroit et les couleurs saturées nous empêchent d'ignorer son intervention !

Le site de Nancy Chunn


MISS TIC

Street artiste, qui, dans les années 80, remplissait les rues de silouhettes au pochoir.

Elle propose en 2013 une exposition intitulé "Les uns et les unes" dans laquelle elle parodie les mensuelles féminins.

Devant les manchettes, on retrouve ses personnages, non plus au pochoir, mais en aplats. Les titres sont remplacés par des jeux de mots tendancieux dénonçant l'impact de la publicité et des médias sur la condition féminine.

Le site officiel de Miss Tic




Travail demandé :
A l'occasion de la semaine de la presse, observez les différentes UNES exposées.
Sélectionnez-en une, dont les titres, les contenus ou la mise en page vous attirent.

A l'aide du document fourni, faîtes une description complète de cette UNE.
Vous en dégagerez les principales informations traitées, le public ciblé ainsi que le ton employé.

Vous complèterez cette analyse par un schéma indiquant les différents éléments de la UNE.










mardi 21 mars 2017

Les techniques d’impression, de Gutenberg à nos jours

> Culture des arts visuels (2.CV)




Liens vers la vidéo ici (jusqu'à 17'05).

L'imprimerie de Gutenberg - contrôle de connaissance

> Culture des arts visuels (2.C)

  1. Quel procédé d’impression mécanique était utilisé avant l’invention de Gutenberg dans l’Europe du Moyen Âge ? (1pt.)
  2. Expliquez quelles étaient les limites de ce procédé ? (2pts.)
  3. Quelle était la formation initiale de Gutenberg ? (1pt.)
  4. Expliquez quels étaient les trois principaux principes de l’invention de Gutenberg (développez) ? (6pts.)
  5. Comment s’appelle précisément l’invention de Gutenberg ? (1pt.)
  6. Quel était le premier ouvrage imprimé par Gutenberg (1pt.)
  7. Expliquez pourquoi il a choisi d’imprimer cet ouvrage (2pts.)
  8. Quels étaient les points communs de cet imprimé par rapport aux ouvrages manuscrits des copistes (citez au moins deux points) ? (2pts.)
  9. Combien de bibles était-on capable d’imprimer pendant qu’un moine en copiait une seule ? (1pt.)
  10. Faites un schéma annoté de la presse typographique de Gutenberg (3pts.)

lundi 20 mars 2017

Storyboards - Projet pour la nuit des musées - propositions

Les quelques propositions d'animation qui m'ont été rendues en temps et en heure par une partie des élèves de 1.CV :


Pierre-Louis BLANC


 La suite :

Graphisme d'information... ENFIN !

Après de nombreuses interruptions (vacances, stages, examens blancs, etc.) les élèves de terminale ont enfin achevé les projets de dépliants pour le lycée De Croisset :
Les projets ici






La suite :

Geneviève Gauckler

> PAO (2.C)

























Nouveaux points abordés :
Chainage
Dossier d'assemblage

Voir le site de Geneviève Gauckler ici.
Télécharger les éléments pour la mise en page .

Ligne 16 - Cas concret

> Technologie (2.C)

Recherches à l’aide du cahier et d’Internet, prise de notes et rendu au propre.


http://ligne16.net/









Ligne 16 est une web radio et un site Internet. Média citoyen participatif domicilié dans les anciens abattoirs de la ville de Nice, route de Turin. Ligne 16 est une association avec peu de budget qui a besoin de 500 autocollants ronds, en couleur, de 10 cm de diamètre, pour communiquer sur les ateliers « son » qu’elle propose tous les mercredis après-midi. Ces autocollants seront distribués et collés dans les AnimaNice, les missions locales, les structures sportives et artistiques des quartiers Saint-Roch, Bon voyage et Pasteur. Ligne 16 fait appel à vous, graphiste free-lance auto-entrepreneur du quartier, pour la création de cet autocollant. Vous disposez d’un budget de 300 euros en tout (conception et impression), sachant que vous facturez 20 euros de l’heure.

Allez voir leur site Internet :
http://ligne16.net/

1. Avant de concevoir ce projet, répondez aux questions suivantes :
- Comment allez-vous mener votre premier entretien avec votre client ?
- Qu’allez-vous faire une fois rentré(e) chez vous, dans votre atelier ?
- Quel type de sous-traitant allez-vous contacter ?
  Pour vous aider, allez voir le site de l’entreprise Fac Imprimeur, situé dans le quartier
  Saint-Jean-d’Angély, avenue des Diables Bleus à Nice : http://facimprimeur.fr/
- Évaluez le prix de revient TTC pour l’impression de cet autocollant.
- Quelle somme vous reste-t’il pour vous rémunérer ?
- Calculez approximativement le temps que vous devrez passer pour la création de cet autocollant.
- Cherchez d’autres imprimeurs dans la ville de Nice et comparez les tarifs.

2. Décrivez les étapes nécessaires à la création de ce projet.

3. Une fois votre travail terminé, vous envoyez votre fichier par mail à l’imprimeur.
- Quel service vérifie votre fichier ?
- Qu’est-il raisonnable de faire avant de lancer une impression ?
- Est-ce que cela engendre un coût supplémentaire ?
- Est-ce que cela prend du temps ? Expliquez.

4. Ligne 16 a l’habitude d’utiliser un orange et un turquoise très précis dans l’impression de ses documents. Quel procédé l’imprimeur pourrait-il utiliser s’il voulait restituer de façon fidèle les teintes qui sont demandées ?

5. Décrivez les étapes de finitions nécessaires à la réalisation de ce document, sachant que ces autocollants seront exposés au soleil sur de longues durées.

6. Enfin, comment envisagez-vous la livraison de ce produit ?

vendredi 17 mars 2017

Compositions typographiques - en cours

Une séance de découpage collage pour réaliser les pré-maquettes d'affiches pour la semaine de la presse. Le sujet ici